Classe Passerelle

Seconde passerelle au lycée Olympe de Gouges

Elle permet d'accéder aux filières L, ES ou STG.

Cette classe a fonctionné de septembre 2008 à juin 2011 

 

 

Constat à l’origine du projet :

 

Par expérience depuis plusieurs années, nombre de redoublements de seconde sont des échecs notamment par manque ou perte de motivation des élèves, ce qui se manifeste souvent par un fort absentéisme. Pour les élèves qui obtiennent le passage en première à l’issue de la deuxième seconde, cela s’explique plus par la répétition que par de réels progrès et la première reste souvent difficile

 

Objectifs du projet :

 

- Contourner les écueils du redoublement classique et pour ce faire, ne pas répéter à l’identique le programme de seconde,

- Faire une classe de préparation à la première en insistant sur l’apprentissage de l’argumentation (plus particulièrement à l’écrit), de l’esprit critique et de l’autonomie,

- Travailler autrement avec les élèves,

- Assurer un meilleur suivi individuel des élèves par l’ensemble des enseignants, et aider les élèves à construire leur projet d’orientation tout au long de l’année,

- Permettre aux élèves de cette classe de passer dans de bonnes conditions en première L ou ES.

 

Moyens proposés pour réaliser ce projet :

 

- Classe à effectif réduit avec des élèves sélectionnés : volontariat, sérieux, assiduité, résultats attestant d’acquis non négligeables du programme de seconde permettant de le refaire autrement voire d’aller au-delà. Nous avons aussi retenu des élèves dont les difficultés signalées étaient d’ordre méthodologique.

- Equipe volontaire qui travaille sur le projet depuis la mi-juin et qui prévoit de se réunir plus souvent que pour une classe habituelle,

- Chaque enseignant suivra tout au long de l’année un petit groupe d’élèves : assiduité, résultats, motivation,

- Evaluation reposant sur des travaux réguliers mêmes modestes qui donnent lieu à une évaluation formative quitte à ce que les évaluations sommatives soient moins fréquentes,

- Développement d’approches transdisciplinaires : les enseignants décloisonnent leurs enseignements en choisissant de travailler sur des thèmes communs (par exemple : santé et alimentation, Zola et Révolution industrielle, les outils statistiques en mathématiques et en SES…) à cette occasion les élèves seront formés à la recherche documentaire, notamment en utilisant les TICE,

- Développer l’ouverture culturelle : sorties pédagogiques multiples,

- Favoriser l’expression orale structurée de chacun des élèves.

 

Conditions pour assurer la réussite de ce projet :

 

- Classe à faible effectifs (20 maximum) sans que les autres classes de seconde ne soient à 35 élèves afin que cette classe ne soit pas mal perçue par l’établissement,

- Concordance des emplois du temps pour faciliter la rencontre entre les enseignants (une demi-journée commune aux enseignants pour qu’ils puissent se rencontrer le midi).