Orientation

Proposition d’axe pour le projet d’établissement
du lycée Olympe de Gouges
 

 

Éducation à l'orientation

 

Proposition de constat :

®    Les élèves ont souvent du mal à formuler leur projet d’étude et leur projet professionnel. Cette difficulté, qui ne doit pas surprendre à leur âge, contribue pour certain à un manque de motivation et par la suite de travail personnel. Ils ont aussi parfois du mal à comprendre l’enjeu d’un travail régulier et soutenu dans toutes les matières tout au long de leur scolarité au lycée car ils découvrent tardivement ce qui est exigé pour pouvoir accéder à certaines études supérieures et peinent à se projeter dans les années post-bac.

®    Par ailleurs, des élèves ayant un bon niveau scolaire d’ensemble manquent parfois de confiance en eux et n’élargissent pas suffisamment leurs vœux d’orientation, se fermant par là même un certain nombre de parcours estudiantin et professionnel qui leur serait accessibles.

 

Objectifs visés :

®    Motiver les élèves.

®    Faire prendre conscience aux élèves de la relation parfois incohérente entre leurs aspirations et leurs résultats scolaires afin qu’ils agissent pour se donner les moyens de leurs envies, ou lorsque ces nécessaires adapter leurs vœux d’orientation sans que cela se traduisent par le fait qu’ils subissent ou aient le sentiment de subir la pression de l’équipe éducative ou d’être soumis à sa volonté.

®    Faire prendre conscience aux élèves du rôle du conseil de classe pour objectiver leur niveau scolaire et le confronter à leurs vœux d’orientation.

®    Impliquer tous les personnels (conseillers d’orientation psychologues, conseillers principaux d’éducation, professeurs principaux, professeurs, proviseur et proviseur adjoint), chacun dans leurs rôles et missions, dans la formation à l’orientation des élèves tout au long de leur scolarité au lycée.

Moyens proposés (certains sont déjà mis en œuvre) :

®    Inscrire les heures de vie de classe dans les emplois du temps des classes et dans le temps de service des professeurs principaux.

®    Elaborer collectivement, et proposer à toutes les équipes pédagogiques un calendrier d’éducation à l’orientation adapté à chaque niveau de classe pouvant aider à animer des heures de vie de classe consacrées à l’orientation en coopération avec les COP dès que nécessaire et le professeur documentaliste afin d’utiliser les ressources documentaires du CDI.

®    Constituer un dossier d’orientation pour chaque élève.

®    Organiser et préparer la visite de salons de l’orientation et des métiers en obtenant assez tôt la liste des exposants.

®    Partage des outils et démarches adoptés par les uns et les autres dans l’éducation des élèves à l’orientation afin de diffuser les pratiques porteuses.

®    Organiser un forum des métiers et des études dans l’enceinte du lycée, en mobilisant notamment les anciens élèves de l’établissement. Nos lycéens auront ainsi plus de facilité à se projeter et réaliseront mieux qu’il est possible de réussir en faisant ses études au lycée Olympe de Gouges en Seine-Saint-Denis. Faire venir des intervenants extérieurs pour présenter des carrières, des études aux élèves, permettant notamment de lutter contre les stéréotypes de sexe qui influencent encore fortement les choix d’orientation des filles et des garçons. Au moins une fois au terme du projet d’établissement, en permettant aux collègues impliqués une reconnaissance de leur travail sous forme de décharge horaire ou d’HSA ou HSE. Leur donner les moyens nécessaires à la réalisation de ce projet : coordonnées d’anciens élèves, accès au fax et au téléphone, temps pour rencontrer des équipes réalisant un projet de ce type.

®    Introduire la réflexion sur l’orientation dans la formation des délégués.

®    Favoriser les rencontres entre élèves des différents niveaux pour qu’ils partagent leurs expériences sur le choix de l’orientation, le rythme de travail, l’enjeu des coefficients et des épreuves anticipées pour le baccalauréat.

®    Organiser une réunion de parents de 2nde – CIO – professeurs principaux sur l’orientation en février ou mars, à l’occasion de la remise des bulletins.

®    Organiser une réunion de parents de terminale – CIO – professeurs principaux sur l’orientation en décembre, à l’occasion de la remise des bulletins.

®    Organiser des réunions entre les COPSY et les professeurs principaux au premier trimestre pour le niveau terminale, au second trimestre pour le niveau seconde.
 

Document pour information :

Résumé de l’article de François BESSON : « Elaboration des choix d’orientation des élèves de ES », paru dans la revue DEES n°141 de septembre 2005 consacrée à l’orientation.

L’auteur suggère d’augmenter le temps réservé à la réflexion sur les études post-baccalauréat possibles, incite à organiser une réunion avec les élèves et leurs parents en fin de première.

Les étapes de la construction du projet sont les suivantes :

-                     Connaître ses goûts,

-                     Connaître ses aptitudes,

-                     Connaître les formations : débouchés, lieux, programmes, coefficients de différentes matières.

Il propose le calendrier suivant en terminale :

-                     Septembre : recenser les vœux d’orientation des élèves, donner quelques informations (CIO, adresses utiles, premières échéances, calendrier de l’année), réunion des PP de terminale.

-                     Octobre : réunion des PP de terminale.

-                     Novembre : recherche d’informations à partir du site de la Maison des universités, extraire les informations correspondants aux vœux d’orientation (procédures d’inscription,  parcours possibles, enseignements, horaires, poursuites d’études, débouchés professionnels) : chaque élève alimente ainsi son dossier personnel d’orientation.

-                     Décembre : intervention des COP pendant une heure et nouveau recensement des vœux.

-                     Janvier : réunion PP / parents, confrontation des résultats scolaires aux vœux pour permettre d’orienter de nouvelles recherches si nécessaire.

-                     Février : inciter les élèves les plus indécis à fréquenter les différents salons, déroulement d’un « carrefour des anciens du lycée », nouveau recensement des vœux.

-                     Mars / avril : inciter les élèves à aller aux journées portes ouvertes.

Des adaptations sont nécessaires car ce calendrier correspond à un lycée de province. En Île-de-France, le salon de l’éducation qui se tient en novembre permet aux élèves d’avoir un contact avec toutes les Universités et BTS d’Île-de-France ainsi qu’avec un grand nombre d’écoles et instituts de formation supérieure. Il est toutefois important d’en préparer la visite tant le salon est vaste.